Comment aller au delà de la Peur de s’exprimer ?

par | Juil 3, 2018 | Dépasser ses peurs | 0 commentaires

Pourquoi est-ce si dur parfois de s’exprimer, d’exprimer ses ressentis, ses préférences ?

Depuis plusieurs années, j’ai beaucoup de mal à m’exprimer à l’oral. A l’école, les interrogations orales furent un calvaire pour moi. Je plaçais cela sur le compte de la timidité. Je me disais qu’à force d’oser parler, cette timidité finirait par s’estomper.

Ce ne fut pas le cas. Plus tard, je me suis rendue compte que cette peur de m’exprimer m’handicapait dans de très nombreuses situations. J’avais même peur de m’exprimer quand j’étais avec des amis. Il y avait plusieurs raisons. Parfois, c’était la peur de me tromper, de dire n’importe quoi, d’autres fois c’était la peur d’être moi-même en m’exprimant, puis d’autres, la peur d’être rejetée, … bref. La peur de s’exprimer peut cacher vraiment beaucoup de choses.

Parfois ne pas s’exprimer pourra avoir des conséquences moindres, et même dans certains cas le silence peut-être la meilleure réponse. Mais pour d’autres situations, cela pourra avoir de très grosses conséquences auxquelles nous ne pensons pas forcément. Des conséquences à la fois pour les autres et pour soi-même.

Jusqu’où serais-tu prêt(e) à aller pour plaire à autrui ? Si une personne te disait de sauter du haut d’un pont ou de tuer quelqu’un pour être accepté(e) et aimé(e), le ferais-tu ? Et si tu te retrouvais véritablement dans cette situation, es-tu certain(e) que tu ne le ferais pas sachant les peurs que tu peux avoir ? Je prends volontairement des exemples forts afin de faire comprendre l’importance de s’exprimer quand nous ressentons de le faire. Car, sans en arriver à ces extrêmes, à chaque fois que nous choisirons de ne pas parler quand nous ressentions que nous le devions, cela aura des conséquences, plus ou moins importantes selon les cas.

 

Mais alors, comment faire pour ne pas perdre ses moyens et s’exprimer lorsque nous ressentons de le faire, quelle que soit la situation ?

Faire face à ses peurs, aller au-delà de ses peurs, cela ne veut pas dire les ignorer ou les minimiser exagérément. Non. Aller au-delà de ses peurs, c’est avoir conscience qu’elles sont là et qu’elles signalent une possible blessure à l’intérieur de nous. Le but est alors de comprendre ce que cachent ces peurs. En mettant en lumière un aspect qui jusqu’alors nous bloquait tout en restant caché, nous avons alors la possibilité de pouvoir guérir cet aspect-là afin qu’il ne puisse plus nous bloquer à l’avenir via des peurs ou autre.

En premier lieu, il est donc important via un travail d’introspection de comprendre d’où vient cette peur et ce qu’elle cache réellement. Peut-être est-elle le fruit d’une ou plusieurs autres peurs ? Comme par exemple, la peur d’être jugé(e), ou la peur d’être soi-même ? Ainsi, cela peut peut-être cacher un manque de confiance en soi et donc d’amour et de respect de soi comme nous le verrons dans la suite de cet article.

Même si cela peut parfois être difficile à comprendre, nous n’avons pas à nous renier, nous manquer de respect soi-disant pour autrui.

Si Autrui ne t’aime plus ou te juge pour tes actions ou paroles, ceci n’est pas une fin en soi. Tu n’es pas responsable de cela. Ce n’est pas de ton ressort. C’est sa responsabilité. Toi, ta responsabilité elle se trouve dans tes propres actions et non actions, pensées et paroles, dans tes propres choix. Tu es responsable de l’impact que cela peut avoir sur autrui et sur toi-même, mais tu n’es pas responsable des projections que les autres pourraient avoir via leurs propres blessures. Peu importe ce que les autres pourraient penser ou ce que tu crois que les autres pourraient penser si tu t’exprimais, tu as le droit de le faire et de dire ce que tu ressens juste de dire. Je dirais même que c’est une responsabilité que nous avons tous.

 

S’exprimer quand nous ressentons de le faire, cela fait partie du respect de soi.

Comment faire confiance à quelqu’un qui nous trahit tout le temps ? Eh bien là c’est pareil. Comment veux-tu avoir confiance en toi, si constamment tu te trahis toi-même, tu trahis ton âme ? La première personne qui doit te respecter, t’accepter, t’aimer, ce n’est pas autrui, c’est Toi.

Maintenant, tu as le choix. Préfères-tu chercher constamment à plaire à autrui même lorsque cela va contre tes propres souhaits, tes propres valeurs et ressentis tout en ayant conscience du risque présent de te trahir à nouveau ? Ou préfères-tu te respecter et te faire confiance ? Tu as le choix de te pardonner et de te donner une nouvelle chance et ainsi te respecter en exprimant, en affirmant qui tu es, tes préférences, peu importe le retour qu’il peut t’être donné d’avoir.

Tout ceci peut être fait en restant dans la bienveillance envers soi-même ET envers autrui. S’exprimer n’est pas synonyme de confrontation. Ce n’est pas parce que nous exprimons nos ressentis par exemple qui peuvent diverger de ceux d’autres personnes que nous devons être dans la confrontation. Nous pouvons très bien exprimer cela sans dénigrer ou juger les autres, c’est-à-dire avec bienveillance, gentillesse et respect.

L’amour des autres, leur acceptation et leur respect de qui tu es ne viendra qu’après que tu te sois toi-même autorisée à ressentir cet amour, cette acceptation et ce respect de toi-même. Peut-être y-aura-t-il des gens qui partiront, mais il y en a d’autres qui resteront et de nouveaux qui se présenteront au fur et à mesure.

Bien que cela puisse être difficile au début, l’avantage avec le fait d’être soi-même, d’exprimer qui nous sommes véritablement, c’est qu’un grand tri se fait dans notre vie bien souvent. Les personnes ou expériences qui ne sont pas ou plus en accord avec qui nous sommes véritablement s’éloignent d’elles-mêmes, laissant place à de nouvelles personnes et expériences plus en accord avec qui nous sommes véritablement. Mais dans tous les cas, les relations basées sur des fondations solides n’en seront que renforcées, peu importe les circonstances passagères.

Pour ma part, malgré les difficultés, je choisis d’incarner ma Véritable Identité et d’aller au-delà de cette peur de m’exprimer en comprenant pourquoi elle est présente, mais surtout, en agissant et en osant m’exprimer telle que je suis.

Avec Cœur,

Sarah

RAPPEL : Ne prenez que ce qui résonne en votre cœur et laissez le reste.

Newsletter

 

Inscrivez-vous à la Newsletter ci-dessus pour ne rien manquer des nouveautés et prochains articles de Journey of an Earthseed !

Catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.